Notre blog

Dn’D est désormais partenaire de Didomi !

Didomi, partenariat, RGPD, CNIL, DND

Depuis 2004, l’Agence Dn’D propose des solutions performantes pour aider les e-commerçants à mener une activité pérenne. La digitalisation croissante de la société entraîne des modifications impactant aussi bien nos besoins que nos façons d’acheter en ligne. Afin d’encadrer ces changements, la CNIL applique des normes strictes et détaillées sur la collecte, la manipulation, l’utilisation et la revente des données utilisateurs via le RGPD. De nouvelles mesures entreront en vigueur en mars 2021 et il paraît plus que jamais essentiel de se préparer efficacement afin de s’y conformer.

Grâce à une plateforme pensée pour ce nouveau cadre, Didomi accompagne les entreprises afin de fournir aux individus une information adéquate sur leurs données, via des outils de contrôle leur permettant d’exercer leurs droits. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous annoncer que l’Agence Dn’D est partenaire de Didomi, une CMP (= Consent Management Platform) puissante, offrant la possibilité aux e-commerçants de se développer en toute confiance et sans compromettre le respect de la vie privée de leurs clients.

L’importance d’être en conformité avec le RGPD pour un e-commerçant sur Magento

Le Règlement sur la Protection des Données est la nouvelle loi européenne de protection des données. Rendue applicable par la CNIL le 25 mai 2018, le RPGD influence directement les façons de procéder des entreprises pour la collecte et l’utilisation des données de plusieurs manières. Il concerne toutes les données permettant d’identifier directement l’individu :

  • Les données personnelles : prénom, nom, adresse physique, adresse mail, adresse IP, photo, posts sur les réseaux sociaux, cookies…
  • Les données dites « sensibles » et les données biométriques : données de santé, origines raciales, ethniques, sexualité, opinions politiques, croyances religieuses, ADN, empreinte digitale, identité mentale, économique, culturelle ou sociale.

 
Les clients de Magento sont “data controllers”, dans le sens où ils collectent et utilisent la data. De ce fait, ils en sont directement responsables vis-à-vis de la CNIL. Magento, de son côté, est “data processor”, puisqu’il récolte les données à destination de ses clients “data controllers”. Dans ce but, Magento déclare toutes les données qu’il possède et utilise. Comme Magento, vous êtes “data processor” dans le cas de figure où vos clients opèrent dans le secteur B2B et que vous traitez des données personnelles pour eux. Cette responsabilité est partagée entre ces différents acteurs et il est indispensable pour toute entreprise travaillant avec des données personnelles (e-mailing, newsletter, site, base de données événements..) d’avoir un service juridique propre à qui faire appel.

En tant qu’agence, nous sommes responsables des extensions que nous intégrons sur les sites de nos clients. La société éditrice de l’extension doit préciser les moyens qu’elle utilise pour collecter les données. À partir de ces informations, notre équipe peut déterminer si elle est compatible ou non avec le RGPD. L’agence web est donc garante et responsable dès lors qu’elle applique l’extension sur le site de son client.

Présentation de Didomi

DIDOMI, RGPD, CNIL

Didomi est une solution SaaS spécialisée dans la gestion du consentement et des préférences utilisateurs. Elle propose une solution globale de gestion des données personnelles pour automatiser l’information des utilisateurs et la gestion de leur consentement. Les solutions déployées par Didomi permettent :

  • de collecter des consentements conformes au RGPD sur tout type d’environnements (web, mobile..) auprès des internautes,
  • de les stocker de façon réglementaire et d’en tirer des insights permettant l’optimisation de l’expérience de consentement,
  • d’assurer la synchronisation des consentements dans l’ensemble des outils utilisés par les clients pour la publicité, le marketing ou le CRM,
  • de restituer ces consentements dans un “preference center” permettant à un client d’avoir le contrôle sur l’ensemble de ses consentements à tout moment.

 
Fondée en 2017, Didomi accompagne plus de 90.000 sites web et applications mobiles dans plus de 18 pays. Grâce aux différentes solutions qu’elle déploie, les entreprises peuvent se conformer efficacement aux réglementations sur la protection des données personnelles comme le RGPD, la CCPA ou encore le ePrivacy, tout en améliorant leur gestion du consentement et leur relation client.

Comment Didomi peut aider les e-commerçants ?

Didomi : une CMP expérimentée

DIDOMI, RGPD, CNIL

En tant que Consent Management Platform (= CMP), Didomi offre la possibilité d’enregistrer et de stocker le consentement des utilisateurs. Cela répond aux exigences de la CNIL, puisque c’est un moyen pour l’éditeur d’être en règle avec le RGPD et de le prouver. Cependant, être doté d’une CMP ne signifie pas être en règle avec le RGPD. En effet, la CNIL rappelle dans ses guidelines que le consentement doit être “libre, spécifique, éclairé et non équivoque”. Selon une étude de Mind, 80 % des principaux éditeurs français étaient équipés d’une CMP un an après l’entrée en vigueur du RGPD (cela a augmenté depuis). Grâce à sa technologie avancée et moderne, Didomi représente aujourd’hui l’une des meilleures CMP du marché pour collecter, gérer, automatiser et transmettre le consentement des utilisateurs.

Didomi et la CNIL

En octobre 2020, la CNIL a publié ses nouvelles directives concernant la gestion des cookies. L’organisme estime que les options “accepter” et “refuser” des internautes dès leur entrée sur un site web doivent être sur un même pied d’égalité. De ce fait, les différentes formulations utilisées par les éditeurs dans leur CMP évolueront d’ici le mois de mars 2021, date à laquelle les nouvelles réglementations de la CNIL entreront en vigueur.

Didomi, CNIL, RGPD, DND

De son côté, Didomi propose une CMP conforme et adaptée à l’ensemble des recommandations de la CNIL. Elle offre la possibilité aux entreprises de mesurer et d’optimiser l’impact du consentement sur l’expérience de l’utilisateur et les revenus. Sans les connaissances adéquates, une erreur d’implémentation peut rapidement aboutir à une collecte de données contre le gré des internautes. Cela peut impacter négativement votre image d’entreprise, entraîner une dégradation de la confiance de vos clients et surtout, une amende de la CNIL dès mars 2021.

Didomi, CNIL, DND, RGPD

Dans la vidéo ci-dessous, retrouvez Damien Martin (Partner Manager de Didomi) et Xavier Kockelbergh (Directeur Commercial et Partenariats de Seenaptic) dans un webinar indiquant comment gérer le consentement de vos internautes pour vous assurer à 100 % que vous ne collectez pas de données involontairement.

Conclusion

À l’heure où le RGPD (2018) et les récentes recommandations de la CNIL (2020) tendent à renforcer la protection des données personnelles des utilisateurs, les acteurs digitaux doivent considérer le consentement accordé (ou non) comme une partie intégrante de leur stratégie de collecte. Grâce à ce nouveau partenariat, les différentes expertises de l’Agence Dn’D dans le domaine du E-Commerce et de Didomi dans la gestion du consentement pourront accompagner les e-commerçants vers une préparation adaptée, les aidant à mener une activité en ligne sereine et bienveillante vis-à-vis de leurs clients.

Dn’D x Didomi

Vous souhaitez devenir conforme à la CNIL avec une CMP Didomi sur-mesure ? N’hésitez pas à nous contacter afin de lancer le processus de mise en conformité via le formulaire de contact ci-dessous !
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *