Notre blog

Retour sur Paris Retail Week 2019

Les 24, 25 et 26 septembre derniers, nous étions présents à Paris Retail Week aux côtés de nos partenaires Magento, Akeneo, Oro et Cloudinary. Nous sommes ravis d’avoir pu participer à cet événement incontournable du E-Commerce, du Retail et du Marketing : ce fut une belle occasion d’échanger autour des dernières tendances technologiques avec les différents acteurs du marché.

Découvrez dès maintenant notre compte-rendu de cette 5e édition et faites le plein d’informations comme si vous y étiez ! 🙂

Le rendez-vous incontournable du commerce connecté

Cette 5e édition de Paris Retail Week dédiée à la Réinvention de l’Expérience Business a été marquée par 7 grandes tendances majeures :

  • Le commerce omnicanal
  • Les acheteurs en ligne sont partout à la fois et leur parcours d’achat est devenu complexe : nous pouvons désormais les retrouver devant la télévision, sur leur tablette, en magasin ou sur leur smartphone. Pour tester un produit en magasin, pour obtenir plus d’informations sur une offre à travers les réseaux sociaux ou simplement pour procéder à un comparatif sur Internet, les consommateurs cherchent à retrouver une certaine synergie entre l’ensemble de ces canaux. Un E-Commerçant qui met en place une stratégie omnicanale aura donc un impact direct sur ses clients et cela se reflétera sur ses ventes.

  • L’innovation marketing
  • L’innovation marketing représente un levier de croissance particulièrement efficace pour les entreprises et les marques. Dans un environnement caractérisé par des mutations technologiques constantes et par l’émergence de nouveaux usages et de nouvelles attentes, les E-Marchands doivent anticiper les besoins émergents des consommateurs afin d’assurer les meilleures retombées possibles quant aux lancements de nouveaux produits.

  • La logistique
  • La logistique est un facteur clé pour se démarquer de ses concurrents. Le retailer doit pouvoir optimiser ses stocks et établir une distribution prédictive afin de répondre le plus rapidement possible à la demande. L’amélioration continue des réseaux de distribution doit constituer une composante centrale chez les E-Commerçants : le client comparera la durée et les modalités de livraison entre plusieurs plateformes dans le but de recevoir son produit dans les meilleurs délais.

  • Le Marketing BtoB
  • Selon Xerfi, 33 % des ventes en ligne en France se réaliseront sur les marketplaces. Autrement dit, un tiers des ventes E-Commerce en France proviendront de ce canal d’ici 2 ans, une hausse aussi bien annoncée dans les domaines du BtoC que du BtoB. Les Marketplaces offrent de nombreux avantages aux E-Commerçants, comme la possibilité d’internationaliser leurs ventes plus facilement ou encore d’améliorer leurs taux de conversion.

  • Les nouveaux paiements
  • Paiement sans contact par carte ou via téléphone mobile, porte-monnaie et portefeuilles électroniques ou « e-wallets », applications de paiement mobile… de nouveaux moyens de paiement se développent grâce aux nouvelles technologies ! Ils répondent aux nouveaux besoins des acheteurs aussi bien sur les différentes plateformes E-Commerce que sur leur mobile (M-Commerce).

  • Le parcours client agile
  • En s’inspirant des fondamentaux déployées au sein des organisations agiles, un plan de marketing automation efficace peut être défini grâce à la méthodologie des parcours client. Des actions déclenchées aux moments clés du parcours client ont une performance bien meilleure que celles déclenchées en fonction d’un calendrier commercial ou en fonction de l’actualité de la marque. Ces actions permettent d’augmenter la qualification, la transformation, la fidélisation, la rétention et l’engagement des clients.

  • L’utilisation de la data
  • Aujourd’hui, les données jouent un rôle prépondérant dans le marketing (on peut même dire qu’elles sont littéralement au service du marketing !). Les marques ont bien compris qu’il s’agit d’une grande opportunité pour leur développement puisque l’ère du digital a complètement transformé la notion de mix marketing, pour accorder davantage de place à une notion de parcours client personnalisé. Autrefois considérée comme indispensable, la communication de masse laisse désormais place à une communication précise, voire chirurgicale, c’est pourquoi la gestion de données est dorénavant indissociable du marketing puisqu’elle permet de connaître le mieux possible vos prospects et clients.



Akeneo et Sephora : le PIM comme pilier de la stratégie de développement International

Lors de cet atelier, Valérie Desbordes, Directrice Commerciale au sein d’Akeneo et Alexis Marçais, Manager IT chez Sephora, ont présenté les coulisses de la collaboration entre les deux entreprises.

Valérie débute l’atelier en mettant en lumière la notion d’expérience produit : selon elle, il n’existe pas de bonne expérience client sans expérience produit. L’expérience produit est une science et mérite une attention particulière pour la mener à bien. Beaucoup d’entreprises peuvent être amenées à croire que la mise en place d’une stratégie d’expérience client cohérente avec leur image de marque doit être régie par une seule et même règle sur l’ensemble de ses canaux : la règle dite du « One experience to rule them all ». Cependant, cette règle est difficilement applicable puisque les pratiques de vente en ligne sont différentes de celles présentes sur les lieux de vente physique : il est donc nécessaire de prendre en compte les spécificités de chaque canaux car ils sont différents (Valérie donne l’exemple d’une boutique en ligne dont les visuels s’apparentaient à une immersion dans une boutique physique et qui n’a pas rencontré le succès escompté).

Valérie met ensuite en relief les différentes étapes d’Akeneo PIM pour traiter les données d’un catalogue produit. Elle précise qu’il existe une étape supplémentaire juste avant la distribution : c’est la contextualisation. La contextualisation est importante pour traiter les informations produits, les mettre en avant et les associer à différents contextes afin de valoriser la présence d’un produit sur une plateforme E-Commerce.

L’étape de contextualisation dans le traitement des données d’un catalogue produit : une phase essentielle

Il y a 2 ans, en sollicitant les services d’Akeneo PIM, Sephora s’était fixé des objectifs précis :

  • Améliorer l’expérience client sur sa plateforme E-Commerce en la rendant consistante et unique
  • Développer son expertise sur l’expérience produit
  • Fluidifier l’ensemble de ses processus de distribution des données produits, qui lui prenaient beaucoup de temps et qui la ralentissait dans son développement commercial
  • Optimiser la qualité de ses données produits
  • Améliorer son Time to Market
  • Renforcer sa scalabilité
  • Favoriser son développement à l’international via une distribution des données produits optimale entre ses différentes antennes à travers le monde

 
D’après Alexis, Akeneo PIM a permis à Sephora de détenir les outils IT nécessaires pour atteindre ces objectifs progressivement. En effet, la chaîne de parfums et de cosmétique a pu améliorer la modélisation de son catalogue, acquérir une réactivité à toute épreuve et déclencher le lancement de certaines actions de façon automatique (envoi de mails, relances..), afin de pouvoir se recentrer sur sa stratégie digitale.

Contraintes rencontrées par Sephora avant l’intégration d’Akeneo PIM sur sa plateforme en ligne

Autre avantage souligné par Alexis lié à l’utilisation d’Akeneo PIM : Sephora a pu mieux adresser ses différents stocks et catalogues à l’international depuis un point unique. Cela a notamment permis à la société de mieux prendre en compte les contraintes de langue, de changement de monnaie et de les résoudre efficacement. Ainsi, Sephora s’est concentré sur des fonctionnalités précises quant à son utilisation d’Akeneo PIM afin de booster son activité de vente en ligne à l’international :

  • La Gestion des droits
  • Le Workflow
  • Les moteurs de règles
  • Les différents rôles attribués à chacun des collaborateurs
  • La définition des groupes d’utilisateurs

 
Pour finir, Sephora présente les facteurs clés de réussite suite à l’installation du PIM sur sa plateforme de vente en ligne : selon Alexis, un facteur a particulièrement favorisé l’intégration de cette nouvelle solution aussi bien sur la plateforme E-Commerce de Sephora qu’au sein des équipes, à savoir l’utilisation de la méthode agile. En effet, cela a permis à l’enseigne de bien échanger avec ses équipes, de favoriser les feedbacks et la communication technique au sein de son pôle IT, en se posant les bonnes questions (que faire avec le PIM ? Comment l’utiliser ?), de manière à intégrer parfaitement le PIM au sein de sa plateforme E-Commerce.


Les perspectives d’amélioration de Sephora suite à la mise en place d’Akeneo PIM sur sa plateforme en ligne

Magento et Maisons du Monde : la transformation digitale au service de l’omnicanalité

Kathleen Claes, Sales Director Commerce South West Europe au sein de Magento, Guillaume Poitrat, Directeur Technique Digital de Maisons du Monde et Benjamin Coutière, Sales Manager, Retail & E-Commerce chez Google ont mit en lumière l’adoption de Magento par l’enseigne d’ameublement et de décoration française.

En faisant le choix d’adopter Magento, Maisons du Monde s’est fixé les objectifs suivants :

  • Renforcer l’omnicanalité de sa plateforme E-Commerce
  • Améliorer les performances globales de sa plateforme E-Commerce
  • Encaisser 60% du CA du groupe rien que sur sa plateforme de vente en ligne

L’approche adoptée par Maisons du Monde quant au choix de Magento

Pour bénéficier de solutions complémentaires, Maisons du Monde a décidé d’utiliser Google Cloud Pub/Sub. Cette solution lui a permis de repenser son système de flux d’informations afin d’accélérer son omnicanalité et d’optimiser ses performances. En adoptant Google Cloud Pub/Sub, Maisons du Monde a pu constituer un véritable écosystème avec la solution Magento. De ce fait, l’enseigne d’ameublement et de décoration Française a créé un module reliant les deux solutions, qui sera bientôt disponible sur la marketplace de Magento (l’outil est encore en construction et doit, d’après Guillaume, être encore un peu plus générique avant d’être lancé officiellement).

Maisons du Monde avait le choix entre plusieurs approches quant à son utilisation de Magento. Cette dernière a opté pour une approche dite « Best of Breed », qui lui permettait de gagner en souplesse, en flexibilité et surtout, d’amener sa plateforme E-Commerce entièrement en mode API.


Les raisons du choix de Magento par Maisons du Monde

Concernant le cycle d’intégration de Magento par Maisons du Monde, on peut noter qu’il a commencé par une première prise en main dans le domaine BtoB. Cette première approche a permis à l’enseigne de :

  • Garantir une adaptation au fil de l’eau par ses équipes de développeurs
  • Préparer le terrain pour le lancement de sa future marketplace
  • Exploiter les nombreux atouts et les opportunités offertes par un marché BtoB en plein essor

 
Dernière information de cet atelier et pas des moindres : Maisons du Monde prévoit de lancer une Marketplace. Aucune date n’a encore été communiquée mais l’on sait que cette Marketplace sera, à terme, omnicanale et internationale. Restez connecté ! 🙂

La DSP2 : application et spécificités

Bertrand Pineau, Responsable des Paiements de la FEVAD et Emmanuelle Denni, Payment Product Manager chez Mister Auto, ont présenté un atelier concernant la DSP2. Cette directive européenne sur les services de paiement rend notamment obligatoire l’authentification forte pour les paiements de plus de 30 euros et a fait l’objet d’un grand nombre d’interrogations chez les E-Commerçants.

Bertrand dresse une liste des différentes exemptions de la DSP2. Il s’agit donc :

  • Des petits montants
  • Des transactions de Risk-Analysis
  • Des paiements récurrents
  • Des bénéficiaires de confiance
  • Des cartes non-nominatives

 
À l’heure actuelle, il existe 2 migrations en cours concernant la directive DSP2 : celles des infrastructures et celles des moyens d’authentification. Chacune de ces migrations disposent de fonctionnalités qui leurs sont propres :


Les spécificités de la migration des infrastructures

Pour assurer la réassurance de ses clients, la FEVAD préconise aux E-Commerçants de mettre en place une page d’informations concernant la DSP2 et la 3DS 2.0 directement sur leurs plateformes E-Commerce, de façon à offrir un panel d’informations complet. En effet, dans le cas contraire, cela peut être un facteur de blocage vis-à-vis des éventuels futurs paiements des acheteurs.

Keynote d’Amazon : boostez votre croissance et construisez votre base client de demain !

Amazon aide les petites et les moyennes entreprises françaises à convertir davantage de clients aussi bien en France qu’à l’international. Lors de cette Keynote, les différents intervenants soulignent que le développement et la fidélisation d’un portefeuille client sont des facteurs pouvant être améliorés grâce à la clientèle professionnelle et les innovations en matière de paiement. Pour cela, Amazon dispose de deux outils de taille : Amazon Business, un service en ligne dédié aux professionnels lancé il y a plus d’un an et Amazon Pay, un moyen de paiement capitalisant sur la simplicité, la familiarité de l’expérience d’achat et le confort d’Amazon, d’ores et déjà accessible par des millions de clients à travers le monde.

Amazon Business

Les équipes d’Amazon sont parties du constat suivant : en 2018, le marché du BtoC sur le web représentera 100 milliards € de CA, tandis que le marché du BtoB atteindra un volume d’environ 530 milliards d’€ de CA. Amazon a donc décidé de se positionner sur le marché du BtoB via un procédé à la fois simple et efficace : une ouverture aux professionnels grâce à un espace dédié. Les professionnels n’ont plus qu’à créer un compte Amazon Business (prix allant de 180$/an pour 3 utilisateurs à 10.000$/an pour plus de 100 utilisateurs) et à y transférer directement leur catalogue produits. Suite à cela, le catalogue est accessible par tous les autres professionnels au sein d’une interface sensiblement identique à celle d’Amazon.

Les avantages sont multiples :

  • Une petite entreprise (artisan, PME…) peut vendre des produits à des grosses entreprises qui ne l’auraient jamais sollicité en temps normal
  • Une grosse entreprise peut accéder bien plus facilement à un ensemble de produits disponibles et ainsi faire jouer la concurrence
  • Amazon Business émet des factures automatiquement et assure la gestion spécifique de la vente en BtoB, à savoir les demandes de devis pour des achats volumineux ou encore la possibilité pour un administrateur d’approuver ou non l’achat réalisé par un collaborateur.

 

Amazon Pay

Amazon a constaté que 37% des commandes effectuées au sein de sa plateforme étaient abandonnées au moment où il était nécessaire de créer un compte pour passer une commande. Afin de résoudre cette problématique, la société américaine propose donc une solution permettant de se connecter sur n’importe quelle plateforme en utilisant son compte utilisateur Amazon, où toutes les informations par défauts sont déjà enregistrées : il suffit simplement de déterminer une adresse de livraison, de cliquer sur « Payer » et la commande est effectuée : aucun numéro de carte, nom, prénom, ni adresse n’est à spécifier.
Pour illustrer leur propos, les différents speakers ont réalisé une démo comparative entre un checkout avec et un sans l’utilisation de la solution : on constate d’emblée que le temps écoulé est quasiment divisé par 2 lorsque l’on y a recours pour effectuer une commande.
L’un des principaux avantages de la solution Amazon Pay réside dans le fait que sa mise en place est très simple et que les équipes de développement d’Amazon offrent une grande disponibilité pour répondre aux questions des différents utilisateurs. En terme de performance, on mettra en exergue le fait que les deux professionnels présents (Cabesto et L’Exception) témoignent d’une augmentation significative de leurs ventes suite à cette mise en place.

Prochaine étape pour Amazon : encourager les commandes exclusivement effectuées par la voix en commercialisant de nouveaux outils qui devraient voir le jour très prochainement, à l’instar d’Alexa, qui se veut le porte étendard de cette nouvelle tendance de consommation.

Oro présente les 10 points les plus importants pour le E-Commerce B2B

Laurent Desprez, Country Manager France et Belgique d’Oro Inc. a présenté les 10 points les plus importants dans le E-Commerce BtoB. Ce dernier a précisé que les vendeurs en ligne ont besoin d’acquérir des informations complètes sur les KPI et les données commerciales, tout cela est possible grâce à un CRM multicanal : OroCRM.


Les points essentiels pour le E-Commerce BtoB par Laurent Desprez

Retour en images sur Paris Retail Week 2019

Nous tenons à remercier les organisateurs de Paris Retail Week et nos partenaires qui nous ont accueilli sur leurs stands : un bel événement qui offre une excellente proximité avec des acteurs incontournables du E-Commerce, partenaires et clients.

Nous vous proposons de clôturer cet événement en images !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *